Métiers de l’avenir au Maroc : L’enseignement et la formation

L’échec de l’école marocaine, surtout publique, est reconnu partout, y compris au plus haut sommet de l’Etat et ce depuis des décennies. Les réformes successives n’y ont rien fait. Pire, la situation continue à se dégrader, au point que Bill Clinton, lors d’une conférence à Casablanca a déclaré que l’éducation était le principal obstacle au[…]